Avant-Propos

Nous avons consulté les documents suivants pour confirmer les donnés dans ce dictionnaire:

  • Bailleul, Charles. 1998. «Dictionnaire Français-Bambara», Editions Donniya, Bamako, Mali
  • Bailleul, Charles. 2007. «Dictionnaire Bambara - Français», Editions Donniya à Bamako, 3ème edition
  • Dakuyo, Aïssata Sanou. 2007. «Dioula facile, Tome I» Collection Dak, Burkina Faso, 70 pages
  • Dakuyo, Aïssata Sanou. 2004. «Dioula facile, Tome II», Collection Dak, Burkina Faso, 75 p.
  • Dakuyo, Aïssata Sanou. 2013. «Dioula facile, Tome III» Collection Dak, Burkina Faso, 74 p.
  • Dakuyo, Aïssata Sanou. 2015. «Dioula facile, Lexique» Collection Dak, Burkina Faso, 67 p.
  • Dumestre, G. et Retord, G.L.A. 1974. «Kó dì ? Cours de dioula» Université d'Abidjan, Côte d'Ivoire, 308 p.
  • Dumestre, Gérard. 2011. «Dictionnairre bambara-français», Editions Karthala, Paris.
  • Marguets, Richard. 2010. «Lexique Bambara-français-anglais», SIL Bamako, Mali, 3512 entries, digital version to be downloaded from https://www.bambara.org/fr/index.htm
  • Sougoué, Adama, Zagré-Konaté, Oumou, et Ouattara-Cissé, Salimata. 2005. «Lexiques Thématiques français-dioula», DRINA, Ouagadougou, Burkina Faso, 185 p.

Les tons ne sont normalement pas marqués dans les documents de lecture, pourtant dans ce dictionnaire, nous avons marqué les une bonne partie des tons entre crochets [à-á] pour aider les gens qui veulent apprendre le dioula. Ce dictionnaire peut aussi être téléchargé depuis Google Play Store (pour smartphone Android seulement). Une version pour ordinateur avec plus de 9000 fichiers de son peut être obtenue sur demande (adresse e-mail pour obtenir un lien de téléchargement : dictionnaires.bf@gmail.com).

Voici un apperçu des régions où l'on parle des différents variantes de dioula: